Scroll to Discover  

FH_ACT_M_general_F01AA_v2

Brèche : assauts et défenses stratégiques de châteaux à 4 contre 4

14/06/2018 12:00

Brèche est un tout nouveau mode de jeu JcJ asymétrique qui se joue à 4 contre 4. Pour y briller, les joueurs devront employer des stratégies avancées, communiquer entre eux et démontrer leurs compétences de combat. Les deux équipes sont composées respectivement des attaquants et des défenseurs. Chaque combattant prend part à un combat épique dans un château qui rassemble des armes de siège, un bélier et des armées de soldats, piquiers et archers non jouables. Chaque partie est constituée de trois étapes. L’équipe chargée de l’attaque doit tout d’abord escorter le bélier afin de percer le mur extérieur de la défense, puis de détruire la porte intérieure. Les attaquants doivent alors vaincre le Seigneur adverse, un boss contrôlé par le jeu qui dispose d’énormément de vie et qui est capable d’infliger d’importants dégâts de zone. Pour remporter la partie, les attaquants doivent parvenir à tuer cet ennemi imposant.

« Nous avons toujours voulu proposer un mode de jeu plus long et plus stratégique, » explique Damien Kieken, directeur du jeu. « Nous voulions recréer les affrontements épiques qui ont marqué l’histoire des châteaux. Brèche repose avant tout sur ce fantasme de batailles médiévales. »

Les défenseurs ont pour mission de repousser l’équipe adverse, que ce soit en détruisant son bélier ou en tuant les attaquants. Si les défenseurs réapparaissent après chaque mort, les attaquants n’ont qu’un certain nombre de vies. Lorsque les défenseurs parviennent à les défaire suffisamment de fois, ils remportent la partie. Il est donc crucial de ressusciter ses alliés autant que possible, pour éviter qu’ils utilisent une vie supplémentaire.

« Pour gagner, les attaquants doivent réaliser certaines actions [percer les murs et vaincre le Seigneur], » ajoute Campos-Oriola. « Nous voulions qu’il en soit de même pour les défenseurs. Nous ne souhaitions pas qu’ils aient simplement à repousser les assauts pendant une certaine durée. Le système de vie signifie que [chaque mort adverse] vous rapproche de la victoire. »

Les parties de Brèche se déroulent comme de véritables assauts de châteaux forts, avec des dizaines de soldats des deux camps qui s’affrontent sur le champ de bataille pour protéger ou détruire le bélier et des pluies de flèches tirées par les archers des remparts. Pour que l’attaque puisse rapprocher le bélier, au moins un des attaquants doit se situer à proximité. Un simple défenseur peut interrompre l’avancée du bélier en se plaçant non loin de celui-ci. Cependant, se faisant, il prend le risque de se faire encercler par les attaquants. Les héros ennemis ne sont pas votre seul souci : chaque armée est également composée d’un mélange de soldats, piquiers, capitaines et archers contrôlés par le jeu qui vous aideront à attaquer ou à défendre le bélier ainsi que les héros respectifs. La gestion de ces ennemis a une forte incidence sur le résultat de ces parties. En effet, ils peuvent par exemple infliger d’importants dégâts au bélier, ou encore vous submerger si vous les laissez agir.

Lorsque le bélier avance sur la ligne centrale, il est important de contrôler les couloirs latéraux afin de gérer la dynamique du combat. Les archers défenseurs placés au niveau des couloirs latéraux peuvent ralentir l’avancée du bélier et lui infliger de sérieux dégâts. Lorsqu’ils meurent, l’attaque dispose à son tour d’archers, ce qui renforce son armée. La dernière ligne de défense possède plusieurs armes de siège, telles que des balistes ou encore un chaudron rempli d’huile brûlante placé juste au-dessus des portes, qui peut infliger des dégâts considérables au bélier et aux soldats à proximité.

Si les modes de jeu Domination et Tribut reposent en partie sur la réalisation d’objectifs, avec Brèche, le héros que vous choisissez ainsi que ses aptitudes jouent un rôle encore plus important. Vous pouvez opter pour un Shugoki capable de recevoir de nombreux coups pour accompagner le bélier, ou encore choisir un Paladin vif pour éliminer les archers ennemis. À vous de voir si vous souhaitez modifier vos aptitudes pour éliminer encore plus d’adversaires ou résister plus longtemps. Dans le mode Brèche, les ensembles d’aptitudes de chaque héros sont plus que jamais cruciaux.

« Pour la première fois dans For Honor, les joueurs doivent changer leurs aptitudes et leurs équipements selon qu’ils attaquent ou défendent, » affirme Campos-Oriola. « Désormais, lorsque vous défendez, vous pouvez privilégier des pièges, choisir d’infliger des dégâts directs pour détruire le bélier, préférer soigner le Seigneur en fin de partie, etc. Votre rôle n’a jamais été aussi important. »

Une fois la dernière porte détruite, les attaquants peuvent rejoindre la cour du Seigneur. S’ils parviennent à vaincre le Seigneur, ils remportent la partie. Le Seigneur peut infliger d’importants dégâts de zone, ce qui signifie qu’il peut se défendre contre plusieurs attaquants. Puisque le bélier n’est plus utilisé à ce moment de l’affrontement, pour gagner, les défenseurs doivent tuer les attaquants jusqu’à ce que ceux-ci n’aient plus de vies. Cette dernière étape du combat est toujours aussi stratégique, puisque la cour du Seigneur dispose d’emplacements dédiés aux archers ainsi que d’une baliste. Si vous parvenez à les contrôler, vous prendrez une sérieuse option sur la victoire.

Le mode Brèche sera disponible gratuitement pour tous les joueurs de For Honor dès la sortie de Marching Fire le 16 octobre.

Facebook Twitter Google+